Évangile, méditation et prière de la semaine

par Paroisse St Théodore de l'Alliance

Évangile, méditation et prière de la semaine

 

Soyons des «lampes de l'Évangile»

qui partagent la lumière du Christ

 

              Le Pape François

APERUIT ILLIS     (lettre apostolique)

1. « Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures » (Lc 24, 45). Voilà l’un des derniers gestes accomplis par le Seigneur ressuscité, avant son Ascension. Il apparaît aux disciples alors qu’ils sont rassemblés dans un même lieu, il rompt avec eux le pain et ouvre leur esprit à l’intelligence des Saintes Écritures. À ces hommes effrayés et déçus, il révèle le sens du mystère pascal : c’est-à-dire que, selon le projet éternel du Père, Jésus devait souffrir et ressusciter des morts pour offrir la conversion et le pardon des péchés (cf. Lc 24, 26.46-47) et promet l’Esprit Saint qui leur donnera la force d’être témoins de ce Mystère de salut (cf. Lc 24, 49).

La relation entre le Ressuscité, la communauté des croyants et l’Écriture Sainte est extrêmement vitale pour notre identité. Si le Seigneur ne nous y introduit pas, il est impossible de comprendre en profondeur l’Écriture Sainte. Pourtant le contraire est tout aussi vrai : sans l’Écriture Sainte, les événements de la mission de Jésus et de son Église dans le monde restent indéchiffrables. De manière juste, Saint Jérôme pouvait écrire : « Ignorer les Écritures c’est ignorer le Christ » (In Is., prologue : PL 24, 17)                         (2019)

  Le Pape François  (introduction à la lettre apostolique)

 

 

Le 18 04 2021       3ème dimanche du temps pascal - Année B

 « Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.»

 

Luc 24, 35-48

35 À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

36 Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »

37 Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.

38 Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?

39 Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »

40 Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.

41 Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »

42 Ils lui présentèrent une part de poisson grillé

43 qu’il prit et mangea devant eux.

44 Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »

45 Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.

46 Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,

47 et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.

48 À vous d’en être les témoins.

     - Acclamons la Parole du Seigneur

 

Vatican II: «Dei Verbum»

Révélation

Dès le préambule, il est dit que le Concile «entend proposer la doctrine authentique sur la Révélation divine et sur sa transmission, afin que, en entendant l’annonce du salut, le monde entier y croie, qu’en croyant il espère, qu’en espérant il aime».

Dieu a choisi de «se révéler», de se faire connaître en personne dans l’histoire et de s’adresser aux hommes «comme à des amis». La Révélation, ensemble d’actions et de paroles intimement liées entre elles, donne le sens du dessein de Dieu pour l’humanité: le salut de toutes les nations. Elle manifeste la vérité sur Dieu et sur le salut de l’homme.

Au long des siècles, Dieu a préparé son peuple à le reconnaître et à attendre le Sauveur promis. Après avoir parlé par les prophètes, il a parlé par son Fils, le Verbe éternel fait chair. Le Christ est le Médiateur et la plénitude de la Révélation. Il n’y a plus à attendre de nouvelle révélation publique avant le retour en gloire du Seigneur. Le message du Salut a été transmis par les apôtres et leurs successeurs les évêques…..

&

Extrait: Dei Verbum 25

«La prière doit aller de pair avec la lecture de la Sainte Écriture»

«Tous les clercs, en premier lieu les prêtres du Christ, et tous ceux qui s’adonnent légitimement, comme diacres ou catéchistes, au ministère de la parole, doivent, par une lecture sacrée assidue et par une étude approfondie, s’attacher aux Écritures, de peur que l’un d’eux ne devienne “un vain prédicateur de la Parole de Dieu au-dehors, lui qui ne l’écouterait pas au-dedans de lui” (…). De même le saint Concile exhorte de façon insistante et spéciale tous les fidèles du Christ (…) à acquérir, par la lecture fréquente des divines Écritures, “la science éminente de Jésus-Christ” (Ph 3, 8). “En effet, l’ignorance des Écritures, c’est l’ignorance du Christ.” Que volontiers donc ils abordent le texte sacré lui-même, soit par la sainte liturgie imprégnée des paroles divines, soit par une pieuse lecture, soit par des cours appropriés et par d’autres moyens qui (…) se répandent partout de nos jours d’une manière digne d’éloges. Qu’ils se rappellent aussi que la prière doit aller de pair avec la lecture de la Sainte Écriture, pour que s’établisse un dialogue entre Dieu et l’homme, car “nous lui parlons quand nous prions, mais nous l’écoutons quand nous lisons les oracles divins”.»

 

Source: LaCroix

 

Lettre apostolique  APERUIT ILLIS

 

Propositions de formation avec Foi et Culture

 

Au vu du contexte sanitaire, le service Foi et Culture a décidé

de reporter d'un an la totalité de son programme

 

cliquez et voyez

Cliquez sur l'image

 

&&

Se former en 2020-2021

 

cliquez sur l'image

 

&&

( cliquez sur l'image )

cliquez sur l'image

 

 

 

 

 

                                              

( cliquez sur l'image )